TSX: G $ 15,87 +0,16 +1,02% Volume: 1 361 663 septembre 22, 2017
NYSE: GG $ 12,87 +0,13 +1,02% Volume: 3 748 358 septembre 22, 2017
GOLD: US $ 1 290,60 -21,40 -1,63% Volume: 12 septembre 21, 2017

Mobile Search

Responsible-Mining

À la mine Marlin, tous les employés affectés à la sécurité sont tenus de suivre une formation annuelle sur la Déclaration universelle des droits de l’homme et de signer un formulaire confirmant qu’ils ont reçu la formation obligatoire et qu’ils s’engagent à respecter les exigences de la société en ce qui concerne les droits de la personne. Les entrepreneurs en sécurité incluent désormais une formation sur les droits de l’homme dans le programme d’orientation destiné à leurs nouveaux employés. Tous les employés affectés à la sécurité assistent au moins une fois par mois avant leur quart de travail à une séance d’information sur l’usage de la force et des armes à feu. Ces questions sont également réexaminées dans le cadre de la formation semestrielle sur les armes à feu. Les superviseurs chargés de la sécurité assurent une formation continue et présentent des cours de mise à jour des connaissances.

Chaque candidat au poste de gardien de sécurité à la mine Marlin fait l’objet d’une vérification pour s’assurer qu’il n’existe aucune allégation de violation des droits de l’homme à son encontre. En outre, la base de données du Ministère public guatémaltèque et la base de données de l’ombudsman national des droits de l’homme pour le Guatemala sont consultées pour vérifier qu’aucune allégation de violation des droits de l’homme n’est enregistrée relativement au candidat. Bien que ces bases de données semblent relativement complètes, nous continuons d’évaluer leur intégrité en ce qui concerne le suivi des allégations de violation des droits de l’homme. Goldcorp est déterminée à se fonder sur des renseignements dignes de foi au soutien de ses processus de sélection du personnel.

Tous les employés chargés de la sécurité à la mine Marlin font l’objet d’une vérification périodique et peuvent être soumis à une séance de questions avec un polygraphe sur leur éventuelle participation à des violations des droits de l’homme. Les conditions du nouveau contrat avec les fournisseurs de services de sécurité de la mine Marlin les obligent à contrôler tout candidat à un poste de sécurité pour s’assurer qu’il n’a pas commis d’abus contre les droits de l’homme avant qu’il ne soit présenté à la société. Le bureau du directeur de la sécurité de Goldcorp veille également à effectuer des vérifications supplémentaires. Des examens périodiques portant sur le respect des principes volontaires réalisés par des experts indépendants incluent une évaluation des vérifications des antécédents, de la formation et des entrevues avec les entrepreneurs en sécurité.

Aucun manquement aux dispositions sur les droits de l’homme n’est toléré. En conséquence, la mine Marlin a remplacé une entreprise qui ne semblait pas en mesure de respecter les conditions du nouveau contrat.

TSX: G $ 15,87 +0,16 +1,02% Volume: 1 361 663 septembre 22, 2017
NYSE: GG $ 12,87 +0,13 +1,02% Volume: 3 748 358 septembre 22, 2017
GOLD: US $ 1 290,60 -21,40 -1,63% Volume: 12 septembre 21, 2017